Véronique Ovaldé : "Les hommes en général me plaisent beaucoup"

Publié le 22 Juillet 2010

"Les hommes en général me plaisent beaucoup" est le 3e roman de Véronique Ovaldé. C'est dans une ambiance toujours à la fracture du réelle que cet auteur nous entraîne. Ici, il s'agit d'une jeune femme au passé troublée dont elle nous conte l'histoire. Tirée des griffes d'un père extemiste, et d'un proxénète plus que douteux, elle trouvera dans sa geôle, un délicieux professeur de dessin qui n'aura d'yeux que pour elle. Si elle s'installe avec Samuel près d'un zoo dans un petit maison ombragée, les démons ne sont pas loin et Yoim, le maqueraux, qui est aussi son premier amour, n'aura cesse de la tourmenter tant en rêve que dans la réalité. Avec une écriture boulversante d'efficacité et des métaphores audacieuses, Véronique Ovaldé dépeint l'addiction de cette jeune femme pour le mal dans lequel elle a grandit. D'une puissance rare dans l'évocation de la manipulation, sur fond de drogue, de pouvoir, d'interdit, elle tisse un récit où l'on frémit en se demandant comment cela va se finir. Car, ici, aucun doute, on n'est proche de la construction d'une tragédie...

 

A lire, parce que ce roman bouleverse par sa construction dramatique et ses phases d'onirisme où on ne sait plus très bien si la réalité est là, ou plus loin, là où on ne la soupçonne pas...

 ovalde.jpg

 

 

 

Rédigé par Asfodèle

Publié dans #roman français

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> <br /> Les hommes me plaisent beaucoup en général sauf ceux du 3ème roman de V. Ovaldé.<br /> <br /> <br /> Le petit frère muet et passe muraille qui n'est pas encore un homme échappe à la longue description de la méchanceté des hommes quand ils se croient puissants, dominants, protecteurs, race<br /> suppérieure.<br /> <br /> <br /> Fable ou réalité, science fiction ou délire d'un esprit  malmené par la vie, l'abime est toujours à portée de la main dans ce livre dont on espère qu'il se terminera bien.<br /> <br /> <br /> Les aminaux du zoo se sont libérés Lili héroïne vivant sur une planète proche et pourtant qui n'est pas la notre, est adoptée immédiatement par le lecteur.<br /> <br /> <br /> Il faut que cette toute jeune femme s'en sorte. Il faut que ses démons s'appaisent, il lui faudra tuer le père, l'amant vénéneux, les hommes de passage, son amoureux qui l'utilise comme un objet<br /> afin de se libérer...peut être...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Ta critique interpelle, donne envie, je vais l'inscrire dans ma LAL <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre