La citation du jeudi

Publié le 26 Mai 2011

"Il existe un parallèle troublant entre le développement du tourisme et la multiplication des histoires sentimentales. Nous aimons comme nous voyageons, pour de courtes périodes et suivant des circuits organisés. Nous tombons amoureux pour avoir des souvenirs, des lettres, une collection de sensations, de nouvelles couleurs dans nos iris; pour pouvoir en parler au bureau, à nos amis, à notre psy. Il n'y a pas de différence entre l'amour et les voyages, car nous en revenons toujours."

Martin Page "Peut-être une histoire d'amour" 

 

 


Le jeudi c'est citation.gif

Rédigé par Asfodèle

Publié dans #La citation du jeudi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
<br /> <br /> Merci de ces éclaircissements, je n'ai pas lu l'oeuvre (Asfodèle n'est-elle pas là pour ça ?) et croyais le propos propre à l'auteur et hors manuscrit.<br /> Virgile est donc un amoureux de Paris quelque peu désabusé, ou tentant de l'affirmer pour conforter sa tendance à l'immobilisme ?<br /> Je resonge à l'Elias de "On s'habitue aux fins du monde", allant d'impasse en impasse. Thématique récurrente de la stagnation, de la procrastination ?<br /> <br /> <br /> Page est un "tendre aigri", je l'écris sans aucune aménité et en l'appréciant. Il parle avec justesse de la seconde crainte de l'humanité, juste après celle, viscérale, de la mort : La peur du<br /> non-accomplissement, de l'inassouvi. Et de toutes les techniques qui vont avec pour mieux la supporter, elle à laquelle même les religions peinent à apporter réponse.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Amitiés nocturnes, je passe en mode écriture ;)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Je pense que Virgile est un doux rêveur qui aimerait voyager dans tous les sens du terme (voyage en terre inconnue et voyage au coeur de lui-même), mais il est bloqué dans une situation complexe<br /> où sa mémoire lui joue des tours et où il croit voir sa mort/ sa folie arriver.<br /> <br /> <br /> la nuit a t elle propice à l'écriture?<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Et pourquoi ne ferait on pas de tourisme chez soi, dans ce cas ? Le véritable voyage, n'est pas le déserrement du temps ? Lorsque celui ci échappe à la linéarité de ce qu'on nomme la vie<br /> quotidienne ?<br /> <br /> <br /> L'amour n'émerge qu'avec la lenteur, qui est le propre du voyage.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Oui; il faut être patient!<br /> <br /> <br /> Je n'aurai jamais pensé que cette citation de Martin Page soulève tant de reflexions interessantes!<br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bonjour !<br /> <br /> <br /> Je trouve le propos de Martin Page réducteur et pessimiste. A dessein qui plus est car cela tient essentiellement à l'angle choisi pour aborder le sujet.<br /> En effet sans en changer la teneur mais simplement en le reformulant il prend tout son sens et perd l'amertume du propos de Page :<br /> <br /> <br /> "Il existe un parallèle troublant entre les voyages à l'aveuglette et les histoires sentimentales. Nous aimons comme nous voyageons, essayant des chemins jusqu'à en sentir un nous dire alors que<br /> nous le parcourons "je suis le bon !".<br /> Nous tombons amoureux pour goûter ce chemin, y apprendre, y comprendre et devenir. Nous rajoutons de nouvelles couleurs à notre vie et offrons les nôtres en échange, dans ce chemin où chaque pas<br /> construit le suivant. Sans carte ni boussole autre que notre for intérieur nous avançons tant que le chemin est solide.<br /> <br /> <br /> Parfois le chemin s'effondre sous nos pas ou nos choix nous déterminent à en emprunter un autre. Nous ressentons alors comme un retour au point zéro, à la racine de soi et cela provoque un<br /> sentiment d'éternel recommencement."<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Sur lequel certains deviennent à mon sens exagérément amer, et je rajouterai que ce sentiment ne me paraît pas justifié. En effet nous revenons de nos "voyages" riches de ce que nous y avons<br /> partagé, et en ce sens différents.<br /> <br /> <br /> On est bien loin de la morne répétition de Page, non ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Oui et non! En fait, je crois qu'il se joue surtout de son personnage principal Virgile, très attaché à Paris, casanier.<br /> <br /> <br /> Je voyage énormément et jamais je ne suis revenue moins riche d'un voyage. Un voyage c'est aller avant  tout à la rencontre de soi-même par le prisme du regard d'autres personnes souvent<br /> différentes. (attention, je ne suis pas entrain de dire que je ne vais qu'à la recherche de moi meme en voyageant! loin de là, mais que dans toutes rencontres on se découvre. )<br /> <br /> <br /> <br />