Florian Zeller : "La fascination du pire"

Publié le 30 Juin 2010

Florian Zeller est un jeune auteur parisien. Professeur de lettres à Science po,  il a publié des romans et des pièces de théâtre. "La fascination du pire "est son troisième roman. Il a obtenu le prix Interallié en 2004.

L'histoire est simple, elle décrit les pérégrinations de deux écrivains français en Egypte pour donner des conférences. Là, où cela devient intéressant c'est l'histoire est inspiré d'un voyage réel de l'auteur et David Foenkinos dans les mêmes conditions.

 

« Ce livre est une fiction : la plupart de ce qui y est dit est faux ; le reste, par définition, ne l'est pas non plus »

Le lecteur se trouve donc entrainer dans un roman d'autofiction où il rencontrera Flaubert, les bordels du Caire, et l'islam. La construction du roman est imparable mais quelque chose de convenu s'installe et il manque cruellement de fantaisie! Par contre, on peut noter une belle performance d'analyse de la frustration  du désir de Martin Millet. Et par moment cela en devient même drôle!

Un roman donc, un peu sous marin, où il ne se passe pas grand chose mais tout de même bien écrit. Très Houllebecquien, finalement, tiens...

florianzeller.jpg 

Rédigé par Asfodèle

Publié dans #roman français

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article