Alain Mabanckou : "Demain j'aurai vingt ans"

Publié le 16 Décembre 2010

Demain j'aurai vingt ans, roman paru en 2010 marque l'entrée d'Alain Mabacnckou dans la collection "Blanche" des éditions Gallimard.

Cette œuvre a été couronnée par le Prix Georges Brassens 2010.

  

Alain Mabanckou, avec son dernier roman, ouvre la porte de l'Afrique sensible, chère à son coeur. C'est au Congo que le narrateur nous conte l'histoire de Michel, un jeune garçon de dix ans qui va à la découverte de lui-même: des premières prises de position contre ses parents aux premiers émois sans oublié son amitié indéfectible pour Lounès le grand frère de sa petite copine, Caroline.

 

 

Avec une fausse naïveté propre à l'enfance, le narrateur nous ramène à notre propre enfance. Voyage garanti! L'Afrique indépendante se dessine à travers la figure du père de Michel et son oncle également. Chronique familiale réussie, on ne s'ennuie pas un seul instant et les personnages hauts en couleurs sauront vous transporter là où Michel a perdu la clé du ventre de sa ventre... énigme à suivre passionnément dans ce roman écrit dans une langue simple et chantante.

 

20_785503.jpg

 

 

 

 

Rédigé par Asfodèle

Publié dans #roman français

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> <br /> Oh! Avec son humour incomparable, il se moque des journalistes qui l'interviewent et lui demandent  systématiquement si le livre est autobiographique: il n'est pas difficile de trouver que<br /> mon second prénom est Michel, et celui de mon père...!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> je saurai à présent!<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> J'ai beaucoup aimé ce livre et j'ai eu la chance d'assister à une masterclass avec Mabanckou. Il parle exactement comme il écrit! J'ai retrouvé la musique de son écriture en l'entendant. Et<br /> Michel, c'est lui, c'est son deuxième prénom!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> merci pour ce beau commentaire! Je ne savais que Michel, c'était lui!<br /> <br /> <br /> <br />